Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Géologie de Claude Abad Comment ne pas évoquer une terre minérale en ses jardins et portraits, faite de ravinements, de stries, de morceaux ? Chaos qui n'atteint pas la figuration mais touche à l'énigme, interne dans un jeu de miroir des portraits, intime...

Lire la suite

Terre calcinée Terre calcinée sous ciel gris. Ou peut-être devrais-je dire terre à ciel, ciel à terre du grisâtre où percent parfois le sang de nos épopées, le bleu de nos espérances, et la pourpre de nos rêves. Je suis de la tribu du fin fond, issue...

Lire la suite

Âpres visages, âpres vérités Je dirai la dureté des visages, malgré le diaphane de la peau-parchemin froissée par votre créateur pour mieux signifier votre fragilité. Elle ne réside pas dans la gueule cassée, dans la maigreur squelettique, elle est tout...

Lire la suite

« L’amour, c’est le cri de l’aurore, l’amour c’est l’hymne de la nuit. » (Victor Hugo, Les Contemplations, 1856) La figure du patriarche a su exalter la force de l’amour conçu comme un cri : extase ou revendication, à la lueur de l’aube ou au cœur de...

Lire la suite

« Le cri du sentiment est toujours absurde ; mais il est sublime, parce qu’il est absurde. » (Charles Baudelaire, Du vin et du haschich, 1851) L’émotion parfois est ce tremblement qui parcourt le corps et sort dans un cri qui dépasse ce que l’on juge...

Lire la suite

Le Cri Plus grand que la bouche qui le pousse, il retentit, perce les parois de nos prisons, résonne dans toutes les consciences qui n'en ressortent pas indemnes, mais ébranlées par sa puissance, elles ne peuvent dès lors faire comme si ce dernier n'avait...

Lire la suite

Il s'élève lentement. Il emplit peu à peu l'espace, fondateur. Il se fredonne comme un petit air frondeur. Il touche à l'essentiel. Il dépasse les voix qui le portent. Chant de ré-enchantement. A l'heure où le réel laisse un goût amer, il est cette capacité...

Lire la suite

Et peut-être conserve-t-il en ligne de mire ce qui le transcende et nous donne notre dignité, la nécessaire poésie ? Quand le vocabulaire et les figures de style ne suffisent plus à faire saisir cette part infime et salutaire, cette contrée de nous-mêmes...

Lire la suite

Par le pouvoir d'un mot, je rappelle qu'il fut le titre d'un journal de la résistance dans lequel écrivit notamment Albert Camus. Signe que la lutte n'est pas terminée pour rendre à l'individu sa pleine dimension d'être humain. Héritier sans testament,...

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>