Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Top articles

  • Variation, 3

    01 octobre 2017

    Dire, dis-je. Dire, dis-tu encore. Dire, dirons-nous toujours. Dans une communauté du dire qui fasse advenir notre réalité. Celle que personne ne soupçonnait. Plus tienne. Plus mienne. Plus nôtre. Et sans titre de propriété. Dire. Dire encore. Jusqu’à...

  • Variation, 4

    01 novembre 2017

    Le corps sera le point de départ. L’épicentre même de cette ascension de la chair jusqu’au verbe. De celle qui retrouve les formules qui hérissent. Font vibrer l’âme par la sensualité des phrases. Le corps. Le corps donc. Tel le refuge de cette écriture...

  • Variation, 6

    01 janvier 2018

    D’abord le corps, donc. D’abord sa verticalité. Non d’abord la verticalité du corps et l’horizontalité de la page. Les deux scellés. Rectitude fière et repos de la terre déposée sur la feuille. Car l’encre est plus terre qu’eau. Plus tellurique, plus...

  • Extrait de La parole de l'aube en guise de voeux pour 2018

    01 janvier 2018

    Elle point à l'horizon, et c'est un second souffle, une lueur d'espoir. J'ai veillé toute la nuit pour attendre cet instant qui déchirerait le ciel. Elle point donc, et c'est un sursaut, un réveil qui redéploie une à une les vertèbres de ma colonne. Non...

  • Variation, 10

    16 avril 2018

    L’autre. L’autre à présent. Ce destinataire. Celui sans lequel tout message devient lettre morte. Plus qu’un destinataire. Une destination. Nul obstacle. Seul, autrui. Lui aussi est debout. À la rencontre. Distinguer sa silhouette dans l’aube montante....

  • À portée de main

    01 août 2018

    Il suffit d'un peut-être parfois pour que le quotidien se métamorphose, devienne un possible que l'on ne soupçonnait plus, autrefois écarté comme une chimère sans corps ni tête, alors qu'il fait advenir une réalité douce à étreindre, la chair d'un rêve...

  • La parole de l'aube (suite)

    01 juillet 2018

    La parole de l'aube, j'y reviens, comme un leitmotiv, un sésame, un ralliement qui n'aurait rien d'un mot d'ordre, mais serait la portée des actes au sens reconquis, des existences entières où le cœur bat son plein... Elle témoigne d'une quête des myriades...

  • Variation, 11

    01 mai 2018

    En ce lieu. Où chacun se retrouve. Guette le visiteur. Essayer voir. Essayer dire. La rencontre improbable. Impossible ? L’auteur et son lecteur. Sans intermédiaire. Réunis dans le lieu comme dans l’espace du poème. Dans l’ignorance de toute pose. Dans...

  • Variation, 9

    01 avril 2018

    Plus qu’à se lever alors. Tant bien que mal tenir. À forer dans l’écriture, à la verticale. Dans un cri. Non. Nul cri. Juste le silence et la rectitude. Simplement debout. En accord avec le dehors. Harmonie du dedans et du dehors. Essayer tout au moins....

  • Variation, 8

    01 mars 2018

    Tout ainsi. Tragiquement, ainsi. L’homme au centre des secousses. À l’angle vif de la vie même. Avec sa marche inéluctable. Son cours tour à tour calme ou impétueux. L’homme engage son existence. Tâche de faire face. D’être digne de ce don. Lueur soudaine...

  • Variation, 7

    08 février 2018

    Il se tient droit. Qui ? Le lecteur. L’imaginer droit. Tendu, tout droit, debout. Le dire droit. Le viser. Le regard farouche. Qui scrute ligne après ligne. Qui explore l’envers et l’endroit des mots. Qui en étend la portée. Envisager une vie debout....

  • Le Cri

    01 décembre 2016

    Le Cri Plus grand que la bouche qui le pousse, il retentit, perce les parois de nos prisons, résonne dans toutes les consciences qui n'en ressortent pas indemnes, mais ébranlées par sa puissance, elles ne peuvent dès lors faire comme si ce dernier n'avait...

  • Jadis (à la croisée d'Une Saison en Enfer d'Arthur Rimbaud)

    01 septembre 2018

    Jadis, si ma mémoire ne se joue pas de moi, tous les gestes étaient pleins, esquisses déployées du silence jusqu'au voyage. Un soir, la nuit m'a saisi. - Et je l'ai trouvée féroce. - Et je l'ai combattue. Je me suis armé contre l'époque. Je me suis dressé....

  • L'orage (à la croisée des poèmes en prose des Cahiers de Paul Valéry)

    01 octobre 2018

    L’orage L'orage éclate dans le ciel, coups de tonnerre, éclairs qui déchirent au-dessus de nos têtes un espace à nouveau trop vaste, trop terrible pour notre petite humanité – lourds nuages gris que la foudre perce en zigzag – les forces titanesques du...

  • La parole de l'aube

    01 juin 2018

    Elle point à l'horizon, et c'est un second souffle, une lueur d'espoir. J'ai veillé toute la nuit pour attendre cet instant qui déchirerait le ciel. Elle point donc, et c'est un sursaut, un réveil qui redéploie une à une les vertèbres de ma colonne. Non...

  • L'esquisse du geste, mars 2013

    11 novembre 2014

    Dans L'esquisse du geste, se déploie du silence un geste qui devient invitation au voyage tandis que les Linéaments de la main plongent dans la terre, se fondent avec les lignes de la nature. Du silence émerge une parole qu’accompagne le geste explorant...

  • La nuit souveraine, novembre 2014

    11 novembre 2014

    Dans La nuit souveraine, le geste est étendu jusqu’à affronter l’obscurité de l’époque qui nous plonge dans une nuit qui, de souveraine, devient tyrannique. Nuit de l’aliénation sous toutes ses formes, dont la traversée de la ville, avec ses néons et...

  • Oeuvre de Bruno Sellenet

    12 novembre 2014

    Toutes les illustrations jointes à mes articles sont l'oeuvre de Bruno Sellenet, qu'il s'agisse des illustrations des mes deux recueils, L'esquisse du geste et La nuit souveraine, ou des toiles du projet René Char, qui accompagnent le poème et le haïku...

  • PARUTION DE MON RECUEIL, LA NUIT SOUVERAINE.

    15 décembre 2014

    Mon second recueil, La nuit souveraine, vient de paraître. Il ne coûte que neuf euros. Fabriqué par l'imprimeur AGL. Illustration de Bruno Sellenet. Extrait. Ce vide crevant à la surface, de tout le poids de son silence, trouait les crânes en quête de...

  • 7 janvier 2015, vive la liberté d'expression. En hommage aux victimes de Charlie Hebdo.

    07 janvier 2015

    "qui vient au monde pour ne rien troubler ne mérite ni égards ni patience" René Char Citation du grand poète résistant pour rendre hommage à l'impertinence et à la liberté de pensée des journalistes de Charlie Hebdo tués ce 7 janvier 2015 ainsi qu'aux...

  • Le fil barbelé. Tableau de Fernand Soual. Poème de Rémy Soual.

    17 août 2015

    Le fil barbelé. Ça ne tient qu'à un fil. Le fil ténu de nos vies. Condamnés à l'enfer. Aux crimes à notre insu. Le sang appelle le sang. Dans la boucherie de la guerre. Dans l'oubli du présent. Nul horizon. Que ce fil tendu. Depuis invisible. Et qui nous...

  • Préface de Victor Hugo, Les Misérables, 1862.

    07 septembre 2015

    Préface de Victor Hugo, Les Misérables, 1862. Tant qu’il existera, par le fait des lois et des mœurs, une damnation sociale créant artificiellement, en pleine civilisation, des enfers, et compliquant d’une fatalité humaine la destinée qui est divine ;...

  • "L'ocre bleu". Extrait de poème. Acrylique sur papier.

    10 février 2016

    Dans les variations chromatiques, il était le repère, l’écrin de l’arc-en-ciel comme un fuseau de lumières dans son fourreau si intense, avant de décrocher la flèche du printemps. Bleu du ciel contre l’ocre du sable sur cette plage sans fin qui invoque...

  • Participation à la manifestation De l'art et des mots au bord de l'eau, le 26, 27, et 28 mars 2016 au Somail

    08 mars 2016

    J'ai l'honneur de participer à cette manifestation en tant qu'auteur. Je vous donne rendez-vous le samedi 26 mars, le dimanche 27 mars et le lundi 28 mars, à la librairie Le trouve-tout du livre, au Somail, pour une lecture d'extraits de mon second recueil,...

  • "Sens", appel à contribution!

    01 juin 2016

    Du geste esquissé, de la nuit traversée, de la modernité affrontée, je ne retire rien si ce n'est des graines semées pour que poussent les arbres de la parole reconquise. Je forme le vœu que d'autres prennent la suite, renouvellent la manière ou osent...

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>