Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Heures souveraines ou la création d'un peuple (5/5)

Ô peuple-signature ! Autour de lui circulent librement les citoyens cosmopolites des utopies échappées de sa folle poursuite confrontée aux sacro-saintes normes d'un monde étriqué refusant le droit d'entrée aux plus démunis ; à toute heure du jour ou de la nuit, vous pourriez être visités par un des voyageurs de ce peuple si loin du mépris. Il l'aime, ce peuple de fer, d'une grandeur d'âme à donner des leçons à tout égoïsme. Il peut alors narguer les discours formatés et les visions en œillères. Notre tâche sera dès lors de veiller sur lui. Liberté menacée. Menacée ? Nous verrons ! Il demeure sa conquête et il n'a rien conquis. Assis face à cette foule singulière, il rêve son existence. Lui est son songe éveillé. Il lui tarde de la voir prendre les itinéraires du monde quels que soient les écueils. La sottise et l'incompréhension ne sauraient réduire cette dernière. À cet instant il mesure toute la plénitude de l'acte créateur. Il jauge son implication. À peupler sa solitude, il a permis une fête sauvage. Il semblerait que celle-ci repousse ses propres limites. Leurs silhouettes altières, expressives font son enchantement. Elles sont les possibles redéfinitions de l'humanité résiduelle. Fragile échappée. Ces passeurs de l'éphémère restent l'absolu de ses désirs. Il peut désormais se reposer, rejoindre sa demeure. À la place du jardin de pierres, il y a désormais cette population inédite, d'un faire alliant le bricolage du trois fois rien et la magie des émergences.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :